navigation

Rosso Mauritanie, Rosso Sénégal : Jumelage Amicales des enseignants 18 mai, 2015

Posté par rjtcd dans : Activités,Actualités , ajouter un commentaire
Pdt AERE

Président AERE

Journée mémorable, c’est ce que retiennent les membres de l’AERE (Amicale des Enseignants de Rosso et Environs) qui ont eu l’immense privilège d’être reçus par leurs collègues de l’Amicale des Enseignants de Rosso Sénégal.
C’est vers 8 h 30 que les enseignants ont commencé à rallier le point de rencontre aux environs de l’embarcadère, avec des appréhensions quant à l’accueil qui leur serait réservé ; à 9 h 30 la délégation s’est présentée au portail de l’embarcadère où sur instruction du chef de l’exécutif régional, le Wali du Trarza, le passage a été facilité. Le groupe dirigé par M Bocoum, président de l’AERE a pris le bac pour se retrouver quelques minutes plus tard en terre africaine du Sénégal où ils ont été accueillis par M. Abdoul Aziz Sèye, président de l’Amicale des Enseignants de Rosso Sénégal entouré des membres de son association. C’est à bord d’un bus que les deux délégations se sont rendus au lieu d’hébergement, en l’occurrence la case des Tout Petits, transformée pour la circonstance en un magnifique palais. Les hôtes très agréablement surpris par cette hospitalité se sont installés dans les vastes salles aménagées pour eux.
Les cérémonies ont commencé avec larrivée de M Diouf, sous préfet de Ndiaye accompagnée de Mme Ndoye, chargée du développement local. Cé(ait en présence du commissaire de police Diallo, du représentant de la brigade de gendarmerie, du représentant du maire, des présidents des collectifs des directeurs d’écoles du primaire et du secondaire, de l’association des parents d’élèves Le maître de cérémonie, M. Sidi Mbodj a décliné le programme avant l’exécution des hymnes nationaux, celui de la Mauritanie puis celui du Sénégal. Par la suite M. Oumar Fall, professeur d’arabe au collège franco arabe de Rosso Sénégal a prononcé un mot de bienvenue dans la langue de Oumar Al Qhaïs et formulé des prières pour la réussite de la manifestation avant de passer la parole au président de l’AERS (Amicale des Enseignants de Rosso Sénégal) qui a replacé la cérémonie de jumelage retour entre les deux amicales dans son contexte en insistant sur le rôle des enseignants qui ont la noble mission de former et d’informer pour transformer sans déformer dan la réussite de l’intégration des peuples africaine. M Diery Bocoum président de lAERE a pris la parole par la suite pour rappeler que les habitants de Rosso Mauritanie n’étaient pas des étrangers à Rosso Sénégal car les peuples des deux rives étaient des frères de lait nourris par la même mère : le fleuve Sénégal. M. Bocoum a aussi rappelé que le match de gala n’était qu’un prétexte mais que l’objectif était le raffermissement des liens séculaires entre les deux pays voisins. Des liens que jadis les colonisateurs se sont employés sans succès à dégradé comme la rappelé le maître de cérémonie en citant une lettre de Faidherbe à la Linguère Ndaté Yalla réfugiée au Cayoor. ‘Si vous vous obstinez a rester unis aux Maures du Trarza et à prendre Ely pour chef, il est inutile pour vous de retourner dans votre pays ou dy construire des cases et des hangars car jirai vous les brûler. Il est inutile aussi pour vous de cultiver du mil car vous ne le récolterez pas. Je vous lai dit et je le répète, le Waalo sera séparé du Trarza ou il restera désert’. Une volonté de séparer deux peuples liés par l’histoire qui heureusement na pas et n’atteindra jamais ses objectifs
Prenant la parole, M Diouf, sous préfet de Ndiaye a souhaité la bienvenue à la délégation mauritanienne avant de rappeler les valeurs humaines véhiculées par le jumelage, à savoir les échanges, l’ouverture à l’autre , la tolérance, la coopération , la confrontation des idées et surtout la consolidation de liens de fraternité et d’amitié Il a souligné climat de fraternité qui joue un rôle important dans la fluidité de la circulation des biens et des populations à travers la frontière dont les familles sont souvent apparentées. Il a également demandé à la délégation mauritanienne de transmettre ses salutations aux autorités administratives de Rosso Mauritanie
Après allocution, il y a eu la distribution de distinctions à des enseignants, des institutions et des associations pour services rendus à l’école et à ma ville C’est ainsi qu’entre autres MM Lamane Ndiaye, professeur, Barro, principal d’école à la retraite, la Mairie de Rosso Sénégal on été honorés de même que le commissaire Diallo , le sous préfet, la chargée du développement local et le représentant de la gendarmerie
Après le déjeuner et avant le match de gala au stade, les enseignants des deux amicales ont eu l’occasion d’échanger des documents pédagogiques et de discuter sur les beaucoup de sujets
L’après midi, le programme s’est poursuivi au stade où un match de football s’est déroulé sous l’œil vigilant de forces de sécurité mobilisées pair la circonstance pour assurer la sécurité en cas de besoin. Le match suivi par des centaines de supporters du haut de la tribune sest soldé par un score nul deux partout, les visiteurs ayant parvenu à égaliser chaque fois qu’ils étaient menés au score.
De retour au site d’hébergement la délégation s’est préparée pour rentre au pays et le bus a conduit tout le monde à l’embarcadère vers 19 h 30 pour attendre le bac qui devait venir spécialement ramener les membres de l’amicale de Rosso.
Au total, les membres de l’AERE ont passé une journée mémorable à Rosso Sénégal. Dans leurs différentes interventions les sénégalais de Rosso ont dit qu’ils essayaient seulement de payer une dette à leurs collègues mauritaniens qui leur avaient réservé un accueil chaleureux l’année précédente. Il faut dire cependant que les sénégalais ‘n’ont ménagé aucun effort pour accueillir la forte délégation mauritanienne. Quarante sur la liste et plusieurs membres qui ont rejoint le groupe après.
Le temps dune journée, chaque membre de l’AERE a été traité comme un roi entouré dune véritable cour avec des serviteurs prêts à réaliser ses moindres désirs. Rosso Sénégal a mobilisé toutes ses ressources, du commissaire de police au commandant de la brigade de gendarmerie en passant par les autorités de la Douane, la Mairie, les autorités académiques, le collectif des directeurs d’écoles, l’association des parents d’élèves, le sous-préfet de Ndiaye. La magnifique toile offerte à l’AERE a été réalisée par le professeur Lamane Ndiaye qui, actuellement en service à Dakar a tenu à faire le déplacement pour participer à la fête. Une fête qui fut belle. Un seul souci pour les membres de l’AERE : comment faire pour essayer de payer ne serait-ce quun centième de l’immense dette qu’ils viennent de contracter vis-à-vis de leurs jumeaux de l’AERS ? Mais ils savent que ceux-ci n’attendent rien en retour car comme on dit dans la langue d’Oumar Al Qhaïs ‘If’al al khaïr, warmihi fil bahr’(Fais du bien et jette le dans la mer). Ce qu’ils ont fait, ils l’ont fait pour eux-mêmes car ils l’ont fait pour leurs frères qui les remercient infiniment.
Djigo Aboubakry.
athdjigo@gmail.com

cadeau 1 cadeau commissaire deux equipes directeur crosso1 distinction Barro distinctions embarcadère equipe rim equipe sen hymne nat rim Lamane Ndiaye pdt ass directeurs prof arabe regroupement bmci regroupement remise de distinction sidi mbodj sous prefet tribune 2 tribune vestiaires rim vestiaires sen

Rosso: Inauguration de l’agence Attijari Bank 1 avril, 2015

Posté par rjtcd dans : Actualités , ajouter un commentaire

IMG_20150331_172006C’est le 31 mars qu a eu lieu a Rosso l’inauguration de l’agence d’Attijariwafa Bank en presence de nombreuses personnalites venues de Nouakcchott, des autorites regionales et de plusieurs notables et hommes d’affaires de la ville qui ont convergé vers la nouvelle banque bien située au quartier Escale sur la principale avenue de la ville.
Dans son mot de bienvenue M. otmane Boudhaimi DG du groupe ABM (Attijariwafa Bank Mauritanie) a remercié les autorités, les opérateurs économiques et le public avant de mettre en exergue l’importance de la nouvelle banque dans le tissu economique du pays en rappelant qu’Attijariwafa Bank, presente dans plusieurs pays africains, en Europe et au Proche Orient est un acteur incontournable de la bancarisation et du financement des projets structurants. Il a souligné l’ambition de son groupe de participer au développement du Trarza région a vocation agricole.
Le public bien

installé sous la tente devant la banque a été par la suite invité à l’intérieur pour un cocktail et

de nombreux cadeaux.
Après Nouakchott, ABM (Attijariwafa Bank Mauritanie) s’installe donc à Rosso. Nul doute qu’avec M. Yahya Ndiaye, son directeur, l’agence de Rosso se positionnera très vite parmi les banques les plus prospères de la région. . Rappelons que le groupe est déjà présent a Nouakchott, Noua hibou et Zouerate et d’autres wilayas seront bie

ntôt couvertes.
CR. Djigo Aboubakry

Rosso: les raisons du vote sanction 24 décembre, 2013

Posté par rjtcd dans : Opinion , ajouter un commentaire

A Rosso, les citoyens ont voté contre l’UPR. C’est un vote sanction qui n’est pas le fruit du hasard. Il y a plusieurs raisons à ce choix. L’une des plus pertinentes  est  dû  à l’arrogance d’un homme : le DG de la SBM (Société des bacs de Mauritanie).

Ce dernier est connu pour sa tendance à faire de l’abus de pouvoir : il vient de licencier sans raison trois travailleurs. Le directeur arrogant n’a aucun respect pour les travailleurs dont certains ne touchent pas le Smig.

Rappelons que ce ‘tout-puissant’ DG s’est permis de fouler aux pieds un protocole d’accord entre trois ministères : Intérieur, Equipement et Finances concernant  les versements au profit  de la Commune.

Rien d’étonnant à ce que les suspensions de salaires soient monnaie courante de sa part ou à ce que le délégué du personnel ne soit pas reconnu par le conseil d’administration.

Ce sont des hommes de ce genre qui ont desservi l’UPR.

Renard blessé

 

 

Rosso : Visite du Représentant spécial de l’Union européenne (UE) pour le Sahel 23 juin, 2013

Posté par rjtcd dans : Activités , ajouter un commentaire

Rosso : Visite du Représentant spécial de l'Union européenne (UE) pour le Sahel dans Activités photo0087-300x225

M. Michel Reveyrand de Menthon , Représentant spécial de l’Union européenne (UE) pour la région du Sahel  a entamé une visite de 3 jours en Mauritanie le lundi 17 juin. Une  première visite qui a permis au diplomate de présenter aux autorités mauritaniennes la mission qui lui a été confiée par l’Union européenne en réponse à la crise régionale dans le Sahel.

Au cours de sa mission en Mauritanie, M. Reveyrand de Menthon a rencontré le Président Mohamed Ould Abdel Aziz ainsi que le Ministre de la Défense auprès desquels il a réitéré l’engagement de l’Union Européenne dans sa coopération avec la Mauritanie, tout en saluant le rôle actif de la Mauritanie dans la lutte contre l’insécurité au Sahel.

La visite de M. Michel Reveyrand de Menthon s’est poursuivie par un passage à Rosso où il a rencontré les autorités sécuritaires de cette ville frontière ainsi que celles de Rosso Sénégal.

M. Reveyrand de Menthon était accompagné de M. Gerardo Otero , chargé de programme à la section politique à la Délégation de l’UE à Nouakchott et du représentant de la Délégation de l’UE au Sénégal.  Le Représentant de l’UE au Sahel a visité le débarcadère de Rosso où il a eu des entretiens avec les responsables de la SBM et du poste de police en présence du directeur régional de la sûreté du Trarza, du commissaire de police de Rosso, M. Isselmou Ould Mouftah et des autorités sécuritaires et administratives sénégalaises venues pour la circonstance.

Par la suite, la délégation de l’UE accompagnée des deux délégations d’accompagnement (mauritanienne et sénégalaise) a emprunté le bac pour se rendre à Rosso Sénégal. Sur place, M. Reveyrand de Menthon a visité le poste de police réhabilité tout récemment et les bureaux de la douane avant de continuer son voyage vers Dakar.

 

 

Rosso: Entretien avec S.E. Michel Reveyrand de Menthon, Représentant spécial de l’UE pour le S

Posté par rjtcd dans : Activités , ajouter un commentaire

En marge de sa visite à Rosso le mercredi 19 juin 2013, le Représentant spécial de l’UE pour le Sahel a répondu aux questions des journalistes.

 

Rosso: Entretien avec S.E. Michel Reveyrand de Menthon, Représentant spécial de l'UE pour le S dans Activités m.-reveyrand-de-menthonQuel est l’objectif de cette visite en quelques mots ?

Michel Reveyrand-De Menthon : J ’ai été nommé il y a peu de temps, représentant spécial de l’UE pour la région sahélienne pour aider l’UE à mieux travailler à avoir plus de projets plus d’idées et être plus efficace sur l’ensemble de la région. Je fais aujourd’hui mon premier voyage en Mauritanie dans le cadre de ces fonctions ; j’étais à Nouakchott, maintenant je vais me rendre au Sénégal et c’est l’occasion de passer par Rosso et de  visiter ce projet qui est un bon projet ; tous les acteurs sont très satisfaits ; les policiers, les douaniers, l’administration mauritaniennes et de l’autre côté l’administration sénégalaise puisque c’est un projet commun aux deux pays dans un domaine important, celui de la sécurité de la population , ce qui est un sujet d’intérêt commun, une démarche d’intérêt commun pour laquelle on  essaie d’aller plus loin, d’être plus efficace.

Quelles sont les dernières mesures prises par l’UE pour limiter l’émigration clandestine ?

M. R.D.M : D’abord ce ne sont pas des moyens fournis par l’UE, ce sont des dispositifs mis en place  par les états concernés, le Sénégal et la Mauritanie pour faire en sorte que les règles  soient respectés, pour faire en sorte que le droit des administrations, le droit des différents pays soit respecté.

Le contrôle des migrations concerne beaucoup de choses ; la base c’est ‘état civil : il faut que tout le monde ait un état-civil ,  il faut que tout le monde ait des pièces d’identité légales et la lutte contre la fraude des documents     il faut que les force de sécurité travaillent     conjointement  de part et d’autre de la frontière pour que cette légalité des déplacement soit à la fois contrôlée mais aussi  comprise des populations. Tout ça a pour objectif l’intérêt des populations   on parlait tout à l’heure des mouvements des enfants qui i passent d’un pays à l’autre, il y a hélas des trafics d’enfants manipulés et envoyés quelques fois loin de leur domicile et tout ça c’est une situation à laquelle on veut remédier parce qu’en fin de compte c’est le droit des hommes et des femmes ; le droit  des enfants qui se trouve mis en cause et bafoué. Il faut bien contrôler les allées et venues des hommes et des femmes car cela s’accompagne souvent de comportements illégaux et c’est cet ensemble de phénomènes qu’il faut régler;  quand tout le monde apprend à respecter les règles du droit tout va mieux, c’est plus facile et la vie en commun devient beaucoup plus simple.

Cela vous fait quel effet de voir le contrôle strict entre deux pays aussi proches que le Sénégal et la Mauritanie alors que vous venez d’un espace autrement plus vaste où les personnes circulent beaucoup plus librement ?

M. R.D.M : Les espaces sont différents et c’est le rôle des états, c’est le rôle de la coopération internationale d’arriver pays par pays, espace par espace à trouver les réponses efficaces qui  tiennent compte  des habitudes des populations, des tempéraments, des modes de vie  mais aussi des engagements internationaux ; je crois que la région sahélienne au sens large, la région Sahara-Sahel      c’est évidemment une région très particulière puisqu’il y a des espaces très différents mais il faut que les acteurs publics    arrivent à s’adapter aux différentes situations ; il y a des endroits où c’est plus simple puisque les concentration de population sont plus importantes, les voies de communications mieux structurées ;  ici c’est un bon exemple :  il y a des relations historiques  des commerçants, des hommes des femmes  qui circulent entre le Sénégal et la Mauritanie pour de nombreuses raisons : il faut le respect de la vie privée des gens et permettre la libre circulation des personnes mais en même temps il faut que cela se fasse dans la cohérence et dans la légalité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un nouveau notaire à Rosso : Quand le notariat mauritanien s’enrichit d’un brillant juriste. 7 février, 2013

Posté par rjtcd dans : Actualités , ajouter un commentaire

 

Un nouveau notaire à Rosso : Quand le notariat mauritanien s’enrichit d’un brillant juriste. dans Actualités me-thioye-sow1-230x300C’est fait ! Le premier diplômé d’une école notariale en Mauritanie ouvre sa charge à Rosso dans le Trarza. Maitre Sow Thioye Mamadou -c’est de lui qu’il s’agit – vient de faire le pari du retour au pays, pour dit-il participer modestement et sa façon à l’effort de développement …  Après l’obtention de son diplôme en notariat à Nice, il réussira avec brio le concours de notariat ouvert par le ministère de la justice durant l’année 2012.

Dans son discours inaugural,  l’impétrant  après avoir remercié les autorités publiques et personnalités privées présentes, a mis l’accent sur la finalité du notariat et la sécurité juridique qu’offrent les actes notariés.

Il soulignera la nécessité d’avoir un officier public en la qualité du notaire pour conférer à  un acte  ou un contrat, le caractère authentique qui lui sied.

Au détour d’une citation il ne manquera pas de magnifier la finalité de l’action du notaire qui n’est autre que «  …d’empêcher les différends de naitre entre les hommes de bonne foi et d’enlever aux hommes cupides, avec l’espoir du succès, l’envie d’élever une injuste contestation… »

Selon maitre Sow le notariat mauritanien est jeune, il a donc la vigueur que lui confère sa jeunesse et consubstantiellement la fragilité de son inexpérience. De ce fait seule la probité, l’indépendance et l’impartialité devraient guider le travail du notaire.

Venu assister à l’ouverture de l’Etude de Me Sow, son maitre de stage Me Mohamed Ould Boudide notaire à Nouakchott accompagné de l’ancien ministre Me Hamdi Ould Hamadi (de la même promotion que Me Sow) n’a pu retenir son émotion.

Me Sow Thioye Mamadou dans son allocution ne manquera pas de rassurer Me Abdallah Ould Dah (notaire titulaire de la charge I à Rosso) pour une future collaboration exemplaire.

Me Sow est en parallèle chercheur en matière de blanchiment d’argent à l’université de Nice.

Il faut noter que le Trarza et plus particulièrement  Rosso est en pleine expansion avec la création de la nouvelle ville. Cette région regorge d’énormes potentiels au niveau agricole. De même cette ville située à un peu plu de 200 km de Nouakchott est la principale porte d’entrée de la Mauritanie par le Sud.

Pour rappel, la charge N°II qui revient à Me Sow a été créée par décret ministériel en vue d’accompagner la perspective de développement des activités économiques de la région.

 

THIERNO DIALLO

   06/02/2013

Centre d’oncologie de Rosso : Un rêve se réalise 28 juin, 2012

Posté par rjtcd dans : Non classé , ajouter un commentaire

Centre d'oncologie de Rosso : Un rêve se réalise P1000548-300x225

La joie se lisait mardi 12 juin sur le visage du PR Fassa Yérim, maire de Rosso lors de l’inauguration du centre d’oncologie de la ville. Et pour cause ! Un rêve qu’il caressait depuis quatre ans et deux mois devenait réalité.

 Le centre de prévention du cancer de Rosso est devenue une réalité. Une équipe de techniciens italiens vient de monter la structure dans l’enceinte du tout nouvel hôpital régional en finition dans la nouvelle ville de Rosso (Pk 7).

La cérémonie d’inauguration a eu lieu le 12 juin en présence du ministre de la santé, du wali du Trarza, des représentants du Rotary Maniago Spilimbergo, de la région Friuli-Venezia-Giulia, de l’Oms, de l’Unicef, du Fnuap, de la coopération italienne, de plusieurs élus locaux ainsi que des représentants de la société civile.

Dans son discours le maire a rappelé que le centre est ‘le couronnement d’un partenariat soutenu et fécond entre le Rotary Club, le Ministère de la Santé et la Commune de Rosso’

Nul doute que le centre soulagera les populations féminines de la commune, de la Wilaya du Trarza toute entière et certainement de celles des villes et villages environnants. Prévention d’Oncologie de Rosso.  Le projet a commencé il y a quelques années comme l’a précisé le Professeur Fassa Yérim : ‘En effet, c’est en Mars 2008, suite à une rencontre entre le Docteur Vincenzo Canzonieri, co-directeur de la division d’Anatomie Pathologie du centre de référence oncologique d’Aviano, Monsieur Valantino Bertoli de la Société d’ingénierie Sitalia, Président du Club Rotary Maniago Spilimbergo, le Maire de Rosso et le Président du Rotary Club du sahel Monsieur Ben Chekroum Abdel Wahab, que les bases de ce partenariat et de cette coopération ont été posées, privilégiant le caractère d’intervention humanitaire auprès des populations féminines de Rosso.’

Notons qu’un docteur a déjà été formé en Italie. A son tour, il a formé une partie du personnel. En plus du dépistage le centre procédera au traitement sommaire du cancer du col de l’utérus. Les femmes qui viendront en consultation au centre de prévention de Rosso vont rencontrer des spécialistes mauritaniens, mais également grâce aux nouvelles technologies, ceux de très grands centres d’Europe. Pour l’heure le centre peut recevoir 5 personnes par jour pour le dépistage et le début du traitement.

Le ministère de tutelle a participé à hauteur de 30% à la réalisation du projet.

Les différents intervenants qui ont tous loué la coopération décentralisée ont insisté pour la pérennisation de ce joyau.

IRA/Rosso : tournées de sensibilisation 8 mai, 2012

Posté par rjtcd dans : Actualités , ajouter un commentaire

IRA/Rosso : tournées de sensibilisation dans Actualités 100_3359-300x224

Mohamed Lemine Ould Brahim Dieng, Président  de l’IRA  à Rosso multiplie les tournées de sensibilisation dans la commune de Rosso. Depuis les récents événements qui ont secoué le paysage politique mauritanien, il multiplie les contacts pour éviter ce qu’il appelle l’intoxication des masses.  C’est ainsi que le 7 mai, il s’est rendu à Chegara pour la deuxième fois dans la semaine. Dans celle localité située à une douzaine de kilomètres au nord est de Rosso il a rencontré et discuté  avec  des représentants de plusieurs villages des environs, Tezaya, Lori, Goueïbina entre autres.

Accompagné de Mohamed Baba Ould Elémine,  militant de l’IRA venu de Nouakchott, Mohamed Lemine Ould  Brahim Dieng a longuement expliqué à l’assistance l’objectif de sa mission ; après avoir rappelé le combat que mène le mouvement IRA,  il a précisé que si le geste de Birame Ould Dah était une erreur, le pouvoir comme l’opposition essayaient de l’exploiter pour leurs fins personnelles. Mohamed Lemine a aussi rappelé que le mouvement Ira n’est pas contre le régime, c’est un mouvement de la société civile dont le souci principal est la préservation des droits de tous les citoyens sans exclusive, de la paix sociale et surtout de l’unité nationale.

L’assistance a écouté avec attention  et plusieurs personnes sont intervenues  pour réitérer leur solidarité avec le mouvement abolitionniste et réaffirmer leur engagement à tout mettre en œuvre pour mettre fin à toute forme d’injustice sociale.

CR  Tabane

IRAFM/ROSSO: DECLARATION 31 mars, 2011

Posté par rjtcd dans : DECLARATION , ajouter un commentaire

imag03481.jpg

Suite à l’arrestation de plusieurs militants des droits de l’homme, le bureau et les militants de l’IRA et de FLERE à Rosso condamnent fermement les conditions de détention de leurs camarades dont deux au moins sont dans un état alarmant : Dah Ould Boushab admis tardivement à l’hôpital et Biram Ould Dah qui n’a pas encore eu droit aux soins.
Ils dénoncent les conditions de détention proche de la séquestration : Birame refuse les visites car les visiteurs ne sont autorisés à le voir que par la fenêtre.
A la suite de ces actes barbares et honteux de la police mauritanienne de Arafat 1 (Nouakchott) marqués par la répression sanglante et farouche de nos militants sur le champ du combat noble, juste et pacifique pour les droits humains, le bureau des droits de l’homme à Rosso (IRAFM) condamne avec fermeté et position irréversible cet acte et demande
• la libération des 2 esclaves (Salma et Neïna) du joug de Moulminine Mint Amar Ould Deval
• la libération immédiate et sans conditions de nos militants ;
• que la justice soit faite sur l’esclavagiste Moulminine Mint Deval
• que la justice soit faite sur les policiers responsables de ces actes.

Rosso le 28 décembre 2010 Le Bureau des droits de l’homme (IRAFM)
Le Président
javascript:void() Mohamed Lemine Ould Brahim Dieng

Rosso : Démarrage du programme ‘English Access Microschholarship’

Posté par rjtcd dans : Actualités , ajouter un commentaire


dsc0057.jpgdsc0056.jpgdsc0055.jpg

La cérémonie  de lancement  du programme ‘English Access Microschholarship’ s’est déroulée le 30 mars 2011 dans la salle de conférence de la DREN du Trarza. C’était en présence de plusieurs professeurs d’Anglais et des élèves d’établissements secondaires de Rosso choisis pour suivre les cours. Ce programme  permet à des élèves de 14 à 18 ans  de suivre parallèlement à leurs études régulières des cours d’anglais dispensés par des professeurs sélectionnés au préalable.

Le coordinateur du centre d’Anglais de Nouakchott, M. Mbaye Toumbo a pris la parole pour expliquer les objectifs du programme. Lui succédant,  Jamie Ravetz, PAO à l’Ambassade a  donné les détails de ce programme lancé il y a quatre ans et s’est réjoui de la coopération entre son pays et la Mauritanie en matière d’éducation. M. Sy Aly Babaly , Assistant aux affaires publiques à l’Ambassade des Etats Unis à Nouakchott  prendra la parole pour insister sur l’importance du programme. Quant à M. Sy Baba, qui représentait la DREN, il s’est félicité du choix de Rosso et a remercié l’Ambassade des états Unis pour son soutien constant.

dsc0060.jpg80 élèves des établissements secondaires de Sebkha, Arafat, Dar Naïm et Rosso vont en bénéficier cette année C’est l’Ambassade des Etats Unis à Nouakchott qui prend en charge les frais des cours, les fournitures scolaires. Le programme ‘English Access Microschholarship’  qui a commencé en 2007 a déjà permis à 320 élèves de bénéficier d’une bourse pour améliorer leur niveau en Anglais. L’Ambassade a même offert un séjour linguistique de deux semaines aux Etats Unis aux 16 meilleurs élèves qui ont terminé le programme en 2009 et 2010.

Le programme ‘English Access Microscholarship’ de Rosso commencera le samedi 9 par un test de niveau. Les cours vont démarrer la 15 avril. Ils se dérouleront le vendredi de 9 h à 12 h et le samedi de 16 h à 18 h. Pendant les vacances scolaires les cours auront lieu tous les jours ouvrables jusqu’à la couverture des 180 heures prévues et des 80 heures du ‘summer camp’ qui se déroule en 12  jours environ.

Compte rendu : Djigo Aboubakry

 


Rosso: Starting the program « English Access Microschholarship ‘
The ceremony to launch the program ‘English Access  Microschholarship’ took place March 30, 2011 in the conference room of the DREN Trarza. It was attended by several English teachers and students of Rosso secondary school chosen to monitor progress. This program allows students from 14 to 18 years to follow along with their regular studies  English classes taught by teachers selected in advance.

The coordinator of the  Nouakchott English Center, Mr. Mbaye Toumbo took the floor to explain the objectives of the program. His successor, Jamie Ravetz, PAO at the Embassy gave details of the program launched four years ago and welcomed the cooperation between his country and Mauritania in education. Mr. Sy Aly Babaly, Public Affairs Assistant at the U.S. Embassy in Nouakchott will speak to emphasize the importance of the program. As for Mr. Baba Sy, who represented the DREN, he welcomed the choice of Rosso and thanked the U.S. Embassy for its constant support.

80 secondary school students Sebkha, Arafat, Dar Naim and Rosso will benefit this year  The U.S. Embassy in Nouakchott will support the course fees, school supplies. The program ‘English Access  Microschholarship’ which began in 2007 has enabled 320 students to receive a scholarship to improve their English. The Embassy has even offered a language course of two weeks in the U.S to the top 16 students who completed the program in 2009 and 2010.

The program ‘English Access Microscholarship’ for Rosso will start  on Saturday 9 by a test. Classes will start on April 15. They will take place on Friday from 9 am to 12 and Saturday from 4 pm to 6 pm During school holidays the courses will be held every weekday until the coverage of the 180 hours  and the 80 hours ‘summer camp’ which lasts in about 12 days.
Summary: Djigo Aboubakry

 

Écouter

Lire phonétiquement

 

123

humanbeinginnature |
Biologie totale ICBT secte ... |
C'est le destin de lol_aaaa... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jaambaar
| évasion
| Généalogies