navigation

Rosso : une partie du plafond s’effondre sur une fillette 25 septembre, 2013

Posté par rjtcd dans : Non classé , ajouter un commentaire

Rosso : une partie du plafond s’effondre sur une fillette  photo0152-300x225Apres les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville de Rosso, certaines maisons datant des années 50 représentent un véritable danger pour leurs occupants. C’est ainsi qu’une famille de saisonniers sénégalais ressortissants du village de Ndimb (non loin de Richard Toll) a été endeuillée à la suite de l’effondrement du plafond de la chambre qu’elle occupait. Cela s’est passé à Ndiourbel un quartier périphérique de Rosso. Une fillette de 8 ans a perdu la vie. C’était le destin En effet la famille occupait une autre chambre dans la même maison et comme quelqu’un venait de déménager, la famille a préféré récupérer la chambre libérée parce que le plafond de leur chambre suintait. Durant les deux premiers jours, du fait de la canicule, les occupants dormaient dehors mais cette nuit ils sont allés dans la chambre où le drame s’est produit dans la nuit du jeudi 12 au vendredi 13 septembre. Les autorités régionales et le maire se sont déplacés sur les lieux pour constater les dégâts et présenter leurs condoléances à la famille de la victime. Le maire qui devait aller au Sénégal a promis de rendre visite à la famille éplorée. La mairie a mis à la disposition de la famille l’ambulance du SAMU qui a rapatrié le corps à Ndimb (Sénégal). Le souci principal reste de sensibiliser la population sur ce danger de ces plafonds en dalle pleine des années 50. Des émissions sont prévues à la station locale de la radio dans toutes les langues. Ceci afin d’avertir les occupants de ces bâtiments des dangers qu’ils courent. A défaut de les faire déménager au moins qu’ils prennent la précaution d’avoir recours à l’avis d’un maçon qualifié pour ne pas prendre des risques inutiles. Communication

08-09-2013 11:49 – Rosso patauge, n’en déplaise à l’autorité locale 8 septembre, 2013

Posté par rjtcd dans : Non classé , ajouter un commentaire

(Source: Cridem.org)

Rosso patauge, n’en déplaise à l’autorité localeLe Wali du Trarza aurait déclaré à la radio qu’il n’y a plus aucune goutte d’eau dans les rues deRosso. Si la ville se limite à son bureau et à son domicile, il a raison.

Malheureusement ce n’est pas le cas. Sur ses instructions les forces constituées ont pris en charge les différentes zones définies dans la ville.

C’est ainsi que la police et les sapeurs-pompiers sont à pied d’œuvre vers le collège de Rosso 1 tandis que les gendarmes, les gardes et les militaires sont ailleurs. La commune qui a mis à la disposition de la ville quinze motopompes n’est pas en reste.

Malgré tout, il y a des zones qui n’ont encore rien vu. C’est le cas au lieu dit‘boutique zawiya’, vers Boutique Would Moysse et dans beaucoup d’autres coins de la ville. Naturellement le wali ne connait ni ‘angal niakh’ ni garage Bénioura, ni‘’sem’at rakkal’ encore moins Sattara 5,Breykma ou Boutique Hanene.

Il doit tout de même savoir que les écoles 1, 2, 3Varough, SattaraMairie et le collège de Rosso 1 sont dans l’eau. Ces endroits n’ont pas eu le privilège des locaux de la wilaya. Le colonel Sow qui a dénoncé dans les locaux de la wilaya même ce qu’il a appelé l’improvisation sillonne sans cesse les rues de Rosso. Il sait lui que toute a ville – à l’exception de la ‘ville légale’ (le cœur du centre administratif) – est dans l’eau.

Djigo A

08-09-2013 15:37 – La ville de Rosso est complètement inondée – [PhotoReportage]

Posté par rjtcd dans : Non classé , ajouter un commentaire

source : cridem.org

La ville de Rosso est complètement inondée - [PhotoReportage]En moins de 48heures, d’importantes quantités de pluies diluviennes se sont abattues sur la ville de Rosso, du 5 au 7 Septembre 2013.C’est toujours le plan d’action d’assainissement mis en œuvre dans les quartiers de la ville n’a pas été efficace et aucune mesure d’accompagnement n’a été prise en compte à ce jour.

Ces quantités de pluies tombées qui ont fait un cumul de plus de 120 mm, ont causé des sinistres ennuyants aux populations de tous les quartiers et le centre commercial de la ville de Rosso, surtout les populations dont les domiciles font face aux routes bitumées.

Aujourd’hui, tous les sinistrés ont les chambres remplies d’eau souillée par celle des fosses sceptiques et à tout ce qu’on peut imaginer d’insalubrité. Les moyens manquent selon les différentes équipes qui affichent la volonté de faire sortir ces populations de ce sinistre.

La commune de Rosso, malgré ces difficultés financières connues de tout le monde n’a pas lésiné sur les moyens, de continuer à payer des motos pompes pour aspirer les eaux afin de soulager les sinistrés, mais la demande est supérieure aux moyens.

Cette situation désagréable a obligé quelques sinistrés de faire sit- in, de bonnes heures, devant la wilaya pour demander un secours. A cet endroit se trouvait déjà le commissaire de la ville, le chef de poste du débarcadère et le directeur du cabinet, M.Oumar Ould Cheine qui prodiguaient des conseils et donnaient l’assurance de l’intervention des équipes constituées à la circonstance.

Ces pluies ont causé l’enclavement total dans les différents quartiers de Rossoet quelques dégâts. La quasi-totalité des maisons étaient inondées. Cette situation a mis les populations de la ville dans la précarité, car il n’y a eu aucun secours des autorités locales durant la nuit. Le calvaire qu’ont vécu les sinistrés durant une nuit blanche était intenable.

La population dans son ensemble et sa diversité formule une doléance auprès des pouvoirs publics, des Organisations Nationales et Internationales et les bonnes volontés de conjuguer des efforts, mettre en place une solution adéquate, prompte et pérenne avant les saisons hivernales et des crues éventuelles pour mettre fin à ce genre de désagrément.

Il est évident qu’après le projet d’assainissement, il doit y avoir des volets de mesures d’accompagnement.

H OBD CP/Rosso.

Avec Cridem, comme si vous y étiez…

08-09-2013 15:37 - La ville de Rosso est complètement inondée - [PhotoReportage]

 

Source : Housseynou Diarra

Rosso: Sidi Bouye, président de la ligue régionale de football 2 septembre, 2013

Posté par rjtcd dans : Non classé , ajouter un commentaire

C’est le 27 aout 2013 que le comité directeur de la ligue régionale de football du Trarza a été renouvelé dans les locaux de la Délégation de la Culture, de la Jeunesse et des Sports sous la supervision de Monsieur Ahmedou (Ould M’Beirick, Directeur de l’Education (CAFFRIM), en présence du Délégué Régional du Ministère de la Culture de la Jeunesse
et des sports au niveau de Rosso, MM. Ahmed Ould Brahim Ould Bilal, de Moussa Ould Brahim, Chef du Service de l’Action Culturelle au niveau de la délégation et du Hakem mouçaid, M. Mohamed Ould Sid’Ahmed Ould Békaye et du commissaire de police M. Isselmou Ould Mouftah. Le délégué fédéral a rappelé les dispositions statutaires et réglementaires régissant le renouvellement des organes centralisés et décentralisés
de la FFRIM en ouvrant la réunion.
La Fédération a accusé réception
des dossiers de candidature de MM. :

• Sidi Bouya Ould Ahmedou
• Souleymane Ould Breihim.

Après l’appel pour s’assurer du quorum statutaire et la constatation de la présence de 17 membres sur les 18 que compte le collège électoral, officiellement retenu en qualité de membres avec voix délibérative, l’assemblée générale a commencé.

A l’issue du vote, M. Sidi Bouya Ould Ahmedou a obtenu 10 voix et M. Souleymane Ould Brahim, 7 volx.
Après l’élection du comité directeur, le bureau suivant a été désigné pour gérer le football au Trarza:

Président: Sidi Bouya Ould Ahmedou
Vice Président: Yacoub Sidibé
Membres: Doudou N’Daw
Sy Abdoul « Socra »
Moustapha Ould Sidi
Zaîd Ould El Hadi
N’Decksad Ould Soueîlim.

A rappeler que le renouvellement du comité directeur devait se tenir il y a plusieurs mois mais qu’à l’époque, sous la pression semble-t-il  d’un homme politique très influent, le délégué régional avait reporté l’assemblée générale, ce qui lui avait valu une mutation à Tidjikja. Cela avait entrainé aussi le départ de M. Sidi Bouya O. Ahmedou de l’UPR vers El Wiam peu avant son accident de la route. Ce qui explique que le nouveau président de la ligue soit venu à l’assemblée générale en fauteuil roulant .

CR: D.A. et ND.A.A.

humanbeinginnature |
Biologie totale ICBT secte ... |
C'est le destin de lol_aaaa... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jaambaar
| évasion
| Généalogies