navigation

Tidjikja à l’heure du festival des dattes 18 juillet, 2011

Posté par rjtcd dans : Reportage , ajouter un commentaire

 

logofestival1.jpg

Une soirée culturelle a été organisée le 15 juillet  devant les locaux de la Commune de Tidjikja. La soirée a commencé par la récitation de la Fatiha par l’assistance à la mémoire la diva Dimi Mint Abba, disparue en juin dernier. Après cet hommage à la fille du terroir Ould Biha,  maire de Tdjikja prononcera un discours de bienvenue avant de passer la parole à Mme Cissé Mint Boïdiye, ministre de la culture, de la jeunesse et des sports qui procède à l’ouverture officielle du Festival des Dattes de Tidjikja (2ème édition). Les artistes entreront en scène. Seddoum Ould Eyda et les Mnaat Seymali (Siktou et Zahra) ont interprété le ‘néchid’ du festival  avant de laisser la place à Jeich ould Badou qui a électrisé la foule avec sa guitare. Puis ce fut le tour de Veyrouz Mint Seymali qui a merveilleusement interprété ‘Richetoul Veni Véni’  la chanson fétiche de Dimi Mint Abba. Une troupe locale prendra la relève pour continuer l’animation.

Dans l’après midi, la nouvelle maison des jeunes a été inaugurée par Mme Cissé Mint Boïdiye en présence notamment des ministres de l’habitat et du développement rural, de la représentante de l’Unicef, du Wali du Tagant, du hakem de Tidjikja du maire de Tidjikja Mohamed Ould Biha et de nombreuses personnalités.

Le matin après une visite guidée d’El Ghadima (Ksar ancien) puis une visite guidée de l’exposition des manuscrits à la Commune (ancien siège du commandement  puis bureau du commandant de cercle).

Le lendemain, le festival a commencé avec la visite de la foire des dattes et de l’exposition des sous-produits du palmier.  Par la suite, un atelier sur le développement local s’est tenu à la Commune. L’après midi a été consacrée à la visite de l’oued Baghdada. La soirée culturelle prévue a été annulée pour cause de pluie.

Le troisième jour, les festivaliers se sont rendus dans la première école de la ville, l’une des plus vieilles du pays,  l’Ecole 1 fondée en 1919.  Après l’Ecole 1, c’est le fort colonial qui a été visitée.

Djigo Aboubakry

 

FESTIVAL DES DATTES DE TIDJIKJA

Posté par rjtcd dans : Reportage , ajouter un commentaire

logofestival.jpg

Le festival des dattes de Tidjikja est un rendez-vous annuel dédié au palmier dattier, à ses produits et au patrimoine oasien. Il a pour objectif  la valorisation du patrimoine culturel oasien, la préservation et la promotion des espèces locales, la création d’un

 

cadre d’échanges sur le palmier dattier, le développement et la recherche en phoeniciculture, l’encouragement de l’esprit d’initiative chez les oasiens, la promotion du tourisme oasien et le retour de la Guetna de jadis. Le festival est organisé à Tidjikja, ville fondée en 1660 durant la saison de la cueillette des dattes (Guetna).

Au programme de l’édition  de cette année (la 2ème édition) des visites guidées d’El Ghadima, de la foire des dattes et de l’exposition des sous-produits du palmier, de l’oued Baghdada, de l’Ecole 1 fondée en 1919,  inauguration de la maison des jeunes, lancement des travaux de la route de l’oued, un atelier sur le développement local, un exposé débat sur la restauration et la sauvegarde d’El Ghadima, un exposé sur la problématique du forage de puits dans l’oued, des soirées folkloriques, une caravane médicale, une campagne de dépistage du diabète et une colonie de vacances.

Plusieurs délégations ont été invitées : Rosso, Zouérate, Akjoujt, Kaédi, Boghé, Bababé.

Les délégations ont été installées dans différents quartiers de la ville : Médina, Mellah, Ga’da…

Djigo Aboubakry

 

 

humanbeinginnature |
Biologie totale ICBT secte ... |
C'est le destin de lol_aaaa... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jaambaar
| évasion
| Généalogies