navigation

Rosso: Les handicapés laissés à eux-mêmes 29 janvier, 2011

Posté par rjtcd dans : Actualités , trackback

danslatelier.jpg

Yacoub et Dah sont deux handicapés. On les rencontre toujours  à leur atelier situé près du marché de Médine à Rosso. Comme beaucoup d’autres handicapés ils ne veulent pas être dépendants et cherchent dans la mesure du possible à subvenir à leurs besoins. Rosso compte un peu moins de 400 handicapés dont certains sont confinés dans leur maison tandis que d’autres, faute de pouvoir travailler sont contraints de  mendier  dans les rues de la ville.  Yacoub, Dah et bien d’autres encore préfèrent gagner leur vie à la sueur de leur front. Cependant les conditions sont loin d’être réunies pour leur permettre de disposer de revenus suffisants et réguliers. Ceux d’entre eux qui ont un savoir faire n’ont pas toujours le matériel qu’il faut pour exercer leur profession.

L’atelier des handicapés est situé à Médine près du garage de Garack ; il a été  créé grâce à M. Ibrahima Demba Diallo en partenariat avec une européenne qui ayant séjourné dans la ville a été touchée par la vue d’un handicapé qui se déplaçait en se roulant littéralement sur le sol. A l’époque quelques handicapés avaient pu bénéficier d’une formation professionnelle à Nouakchott. Des donateurs étrangers avaient alors  offert du matériel pour équiper un atelier  et permettre aux handicapés de travailler. Ils travaillaient notamment dans trois secteurs : couture, teinture et cordonnerie.  Malheureusement cet équipement n’est pas suffisant pour couvrir tous les besoins.  Au niveau de Rosso, les handicapés déplorent le désengagement total des autorités. Ni le wali, ni le hakem ne sont jamais souciés de leur situation. Seul  le maire de la commune, le Pr. Fassa Yérim  est venu les aider. C’est du reste lui qui prend actuellement  en charge la location de l’atelier. En contrepartie, un des handicapés  assure la surveillance d’un dépôt d’ordures situé non loin du marché. Le maire a également embauché un autre handicapé pour la surveillance de la décharge publique. La coordinatrice régionale du ministère des affaires sociales, de la femme et de l’enfant, Mme Marieme  Mint Baba a également apporté son soutien aux handicapés en leur offrant notamment quatre fauteuils roulants. Le principal soutien des handicapés de Rosso demeure cependant le père Bernard bien connu à Rosso notamment  par les couches les plus défavorisées.

Les handicapés lancent un appel pressant aux autorités compétentes. Ils ne veulent pas en arriver à descendre dans les rues ou à s’adresser aux autorités de pays limitrophes. Ils ne demandent pas une assistance permanente mais juste un peu de considération. Juste les moyens de travailler pour qu’ils apportent leur pierre à la construction de la nation. Quant à la population elle peut  apporter un soutien considérable en faisant des commandes au niveau de l’atelier.

D.A.

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

humanbeinginnature |
Biologie totale ICBT secte ... |
C'est le destin de lol_aaaa... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jaambaar
| évasion
| Généalogies