navigation

Deuxième visite du maire au Pk 7 29 janvier, 2011

Posté par rjtcd dans : Actualités , trackback

Le Pr. Fassa Yerim, maire de la commune de Rosso a rendu visite le 27 janvier aux populations récemment déplacées de ‘Demal Deuk’(quartier populaire de Rosso) auDeuxième visite du maire au Pk 7 dans Actualités populationpk7_maire pk 7, site de la nouvelle ville. C’est la deuxième visite du maire après celle effectuée le 27 novembre dernier. Le maire de la commune était notamment accompagné de Ba Isma, conseiller municipal et président de la commission chargée du déplacement des populations et de M. Diaw, membre de la commission.

Sur place, le maire a expliqué aux populations l’objet de sa visite. Il voulait notamment s’enquérir de la situation et voir si les mesures décidées lors de sa première venue étaient appliquées ou non. Le maire a rappelé que les conditions du déplacement étaient plutôt difficiles et s’est excusé auprès des habitants. Il a ajouté qu’il était venu les écouter en précisant qu’il ne pourrait pas résoudre tous les problèmes mais qu’il ne ménagerait aucun effort pour soulager les résidents. Plusieurs intervenants ont pris la parole pour parler de leurs problèmes.

C’est ainsi que Dah O. Mahmoud dira que l’un des problèmes majeurs c’est le transport. 100 ouguiyas pour se rendre à Rosso et 150 pour le retour, c’était un peu lourd pour des populations à revenus incertains, sans compter la cherté des prix. Il ajoutera que la piste qui mène à leurs habitations n’est pas praticable pour les petites voitures ce qui le contraint par exemple à plus d’une heure de marche à partir de la route goudronnée où les taxis s’arrêtent. Dah Ould Mahmoud dira que les populations déplacées ont été considérées comme des ordures dont on se débarrasse allègrement. Un autre intervenant ajoutera que les populations de Demal Deuk ont été déplacées comme des animaux et ce, pendant la saison froide. Il insistera sur le fait qu’en dehors du maire aucun responsable n’était jamais venu les voir pour s’enquérir de leur situation. Pourtant on leur avait fait croire que tout était près au Pk 7 alors que tout ce qu’ils ont trouvé c’était des poteaux dont certains  implantés dans des concessions.

Une femme a pris la parole pour abonder dans le même sens. Elle a commencé par remercier le maire qui a été le premier responsable à venir sur place leur rendre visite comme cela avait été expliqué au seul responsable politique (M. Kane Hamidou Baba pour ne pas le nommer) venu au Pk 7 rencontrer les déplacés. L’intervenante a rendu hommage à la commission présidée par Ba Isma qui a travaillé dans la transparence avant de souligner quelques problèmes. Elle a parlé notamment d’une femme qui devait accoucher et qui avait eu beaucoup de mal pour se rendre à l’hôpital. Elle a déploré l’absence de marché, les difficultés d’approvisionnement en eau, etc. Un autre intervenant a insisté sur trois points : l’eau, le marché et un poste de santé. Il a suggéré à défaut de la construction d’un marché, la baisse du prix du transport.

Reprenant la parole le maire a précisé qu’à l’issue de sa première visite il était question que la brigade des sapeurs pompiers apporte une citerne d’eau chaque semaine et que c’est seulement la veille qu’il avait appris que cela n’avait pas été réalisé et que les dispositions étaient prises pour corriger le problème. Il a aussi rappelé que pour les malades, le Samu municipal était opérationnel et qu’il suffisait d’appeler les responsables en cas de nécessité. Il a demandé aux populations de choisir une place pour qu’il installe un hangar qui servira de marché et a promis de voir  les responsables de la SNDE pour créer deux ou trois autres bornes fontaines. Le maire a accompli la prière du Maghrib (crépuscule) dans la mosquée de la place avant de prendre congé de ses hôtes.

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

humanbeinginnature |
Biologie totale ICBT secte ... |
C'est le destin de lol_aaaa... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jaambaar
| évasion
| Généalogies