navigation

FLIC OU VOYOU? 28 janvier, 2011

Posté par rjtcd dans : Actualités , trackback

Rosso : Flic ou voyou ?http://rjtcd.unblog.fr/files/2011/01/imag2886.jpg
Ely Ould Mohamed Vall, un policier en service à Rosso est passé inspecteur durant la première transition (2005/2007) quand son oncle et homonyme dirigeait le CMJD. Depuis quelques temps, cet inspecteur dont l’ascension a été plus que fulgurante assure l’intérim du commissaire de police nouvellement marié et souvent absent. L’inspecteur Ely s’est illustré il y a quelques jours dans une sombre affaire de ‘dakhal chi’. En effet une patrouille de police qu’il dirigeait lui-même a arrêté il y a trois nuits un jeune boucher du nom de Dah Ould Mokhtar Ould Ahmed Sidi près de la gare routière de Rosso vers 23 heures. Le jeune Dah était venu prendre son repas. Selon le boucher, les policiers ont d’abord récupéré sa recette du jour (87 000 UM) avant de le battre et de l’emmener au Pk 7 pour le menacer avec un couteau. Par la suite ils l’ont ramené devant le siège de la BMCI. Le jeune boucher leur a demandé de le conduire au commissariat, ce qu’ils ont refusé. Les policiers ont préféré le ramener à l’endroit où ils l’avaient arrêté, c’est-à-dire vers la gare routière en lui rendant 27000 UM sur les 87000 qu’ils lui avaient pris.
Le lendemain, le boucher se rend avec des membres de sa famille à la direction de la sureté de Rosso. Après avoir entendu la version des plaignants le DRST les installe dans un bureau et convoque l’inspecteur. Ce dernier fait un compte rendu (infidèle) de leur patrouille de la veille. Quand le DRST fait entrer les plaignants, le jeune boucher n’a pas hésité à désigner l’inspecteur comme étant celui qui l’a fouillé pour le détrousser. C’est alors que l’inspecteur reconnait avoir pris l’argent du jeune homme mais qu’il le lui a rendu.
Le DRST comprenant que son inspecteur a commis une faute lourde, rembourse lui-même 60.000 à la victime. A la sortie des plaignants, l’inspecteur les suit pour négocier. Que ce sont-ils dit ? Toujours est- il que l’inspecteur est revenu voir la DRST pour lui dire qu’il reconnaissait avoir commis une faute mais que la famille de la victime retirait sa plainte. Ce qui sera confirmé quelques minutes plus tard par la famille de Dah. Le même jour pourtant la mère de la victime est revenue pour dire que son fils a été battu et que la plainte devait suivre son cours. Pour l’heure l’affaire est pendante devant les autorités compétentes. L’inspecteur en question roule encore dans la voiture de la police avec les mêmes prérogatives mais le moins qu’on puisse dire c’est que sa chute risque d’être aussi fulgurante que son ascension. (A suivre)

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

humanbeinginnature |
Biologie totale ICBT secte ... |
C'est le destin de lol_aaaa... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jaambaar
| évasion
| Généalogies